Jours    1997



Première opportunité de faire des photographies numériques lorsque l'on me prête un Quicktake d’Apple, 350.000 pixels, je crois m'en souvenir. Comme j’avais travaillé exclusivement les quinze années précédentes avec une chambre 4x5, le changement était extrême. Je cherche alors quelles images je pourrais bien faire avec cet appareil. Des photos dans la maison en premier lieu. Puis je commence à les peindre, geste élémentaire avec photoshop. Une couleur choisie pour chaque photographie, elle entre en tension avec le squelette résiduel venu de la photographie, et dessiné par les pixels fortement agrandis.
L’instantané photographique change de nature en étant recouvert en partie par de la couleur, et le temps fait son apparition, à l’image des jours et des actions qui se répètent. Il me semble quelque peu être alors un primitif de la photographie numérique.



< >